Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les comptes 2016 et partiels 2017 de l’entreprise, les soucis de l’informatique interne et le déménagement de Lyon étaient les principaux sujets de cette réunion.

Le point à retenir est que l’activité se redresse, bien que l’effectif productif tarde à repartir à la hausse, limitant le chiffre d’affaires. Actionnaires et direction doivent continuer leurs efforts.

 

Meilleure activité

Si la situation reste précaire, elle est contrebalancée par des améliorations visibles sur l’activité.

Le taux d’affectation des salariés, congés exclus (TACE), se maintient depuis mars au-dessus de 88% (82% en janvier), proche de l’objectif du plan de continuation (90%).

Les actions de la direction vers les clients produisent des effets. Côté commercial, l’actuelle embellie du marché des ESN nous est favorable et l’ensemble des provinces est en progression. Seule la région parisienne peine.

L’activité de Car*Base sera étudiée de plus près dès lors que son responsable se rendra disponible pour une prochaine réunion du CE.

 

L’enjeu : l’effectif

L’amélioration de l’activité ne se traduit pas en chiffre d’affaires, car l’effectif productif a continué à décroître jusqu’à présent.

Les volumes des entrées et des sorties sont faibles, signe que la direction ne réussit pas à recruter suffisamment tout en conservant les salarié.e.s en place. La tâche est certes complexe, le marché de l’emploi est très concurrentiel : l’actuelle embellie du marché des ESN nous est défavorable, parce que nous manquons d’arguments forts à faire valoir auprès des candidats, qui sont donc captés par Résultat de recherche d'images pour "dessin fidéliser salariés" la concurrence.

La direction organise des actions (cooptation, concours, incitations, tournoi, happy hours) où l’imagination tente de pallier le manque de moyens. Il est désormais clair que ça ne suffira pas.

Si le salaire et l’intérêt des missions sont les principaux attraits, il existe d’autres leviers pour fidéliser les salarié.e.s en poste et pour attirer des candidat.e.s. La CFDT propose d’enrichir le statut social de mesures visant la qualité de vie au travail, sujets qu’elle portera lors des négociations à venir.

 

Informatique interne

Depuis quelques temps, ça craque de partout. De nombreux services ne fonctionnent plus, causant énervement et retards. C’est aussi l’image de l’entreprise qui souffre, à nouveau.

https://tse4.mm.bing.net/th?id=OIP.DFPsulA6VBqgWpkxNaB2bwDmDb&pid=15.1&P=0&w=174&h=166

La direction a-t-elle là aussi cherché les économies ? ou mal anticipé les besoins ? Elle est d’accord sur le constat, mais traîne à trouver les solutions. Aujourd’hui, il y a urgence.

Pas le choix, il va falloir « casser la tirelire » !

 

Lyon déménage

Du fait des baisses d’effectif, les locaux sont devenus trop grands par rapport aux besoins actuels, à Lyon mais potentiellement aussi à Courbevoie ou Nantes. La direction cherche à adapter les surfaces.

La solution de rester dans le même bâtiment, quelques étages au-dessus, satisfait les lyonnais. Le CHSCT et le CE ont émis plusieurs propositions, dont la plupart a été acceptée par la direction. Une réserve importante demeure quant aux conditions de travail sur le plateau de 20 postes destinés aux productifs.

Les élus comptent suivre de près cet aspect, d’autant plus important dans une entreprise qui manque de ressources humaines.

 

La situation de l’entreprise reste préoccupante et très dépendante de l’investissement de ses actionnaires. Le potentiel nécessaire pour se relancer est acquis. L’enjeu majeur des mois à venir porte sur la croissance de l’effectif productif. Actionnaires et direction devront de notre point de vue investir davantage pour réaliser leurs objectifs.

Les élus CFDT sont et resteront comme toujours très attentifs aux événements. Lors des négociations prochaines, la CFDT sera à son habitude force de proposition pour améliorer les conditions de travail des salariés. Avec votre soutien.

 

Tag(s) : #Comptes-rendus